Créé en 2015, le CDIT est un organisme rattaché à la Faculté de droit de l’Université Laval. Il vise à mettre en commun les interfaces variées des sujets de recherche de ses membres portant sur le droit international public et transnational. Cette intégration a pour finalité de faciliter la transmission et la circulation du savoir.

En effet, qu’il s’agisse du droit international économique, du droit international de l’environnement, du droit international de l’agro-alimentaire, du droit international des réfugiés, du droit international des droits humains, du droit international du travail, du droit international pénal, du droit international humanitaire ou même encore des régimes d’intégration régionale, ils touchent chacun une corde sensible : celle des limites à la souveraineté étatique.

Les recherches en lien avec ces domaines se retrouvent souvent confrontées à une équation commune dont les termes sont malgré tout exprimés différemment selon les spécialités. Le conflit qui oppose souvent les politiques de sécurité publique/ sécurité nationale/ intérêt national et les objectifs internationaux de sécurité humaine dans tous ces secteurs constitue un exemple frappant.

Les chercheurs de la Faculté réunis dans le CDIT travaillent sur ces préoccupations sous plusieurs coutures. Chacun œuvre selon sa spécialité à l’émergence et à l’avancement de solutions innovantes. Pour une fluidité accrue de cette recherche, son regroupement est pourtant nécessaire. Un tel regroupement favorisera à terme la circulation des connaissances produites à la Faculté dans tous leurs aspects. C’est ce besoin de diffuser le savoir dans toute sa richesse, sous ses divers angles, qui a impulsé le projet du CDIT qui devient aujourd’hui réalité.

Notre devise est de « savoir et faire savoir » ce qui se fait et ce qui sera fait comme recherche à la faculté de droit dans les différents domaines de pointe du droit international et transnational. Les activités et les recherches du centre sont destinées à un public très varié. En dehors des membres de la Faculté de droit, il est adressé à tout membre de la communauté universitaire ainsi qu’au large spectre de chercheurs et professionnels internationaux qui manifestent un quelconque intérêt pour les axes de recherche du centre.